Impassibles voire déterminés, en tous cas aucunement craintifs, ces deux jeunes chats noirs se trouvaient sur mon chemin ce midi. L’addition sera lourde : deux chats noirs pour le prix d'un, j’imagine la surdose de malheur qui va s’abattre sur moi ces prochains temps ...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire